Accueil > Chauffage > L’hiver arrive : pensez au ramonage !
Recevez 3 devis gratuits pour vos travaux :



L’hiver arrive : pensez au ramonage !



Le froid arrivera bientôt avec l’hiver. Le besoin en chauffage augmente durant cette saison. Si vous utilisez une cheminée ou un poêle pour vous réchauffer, l’entretien ne doit pas être négligé. Les dangers liés à un mauvais ramonage sont nombreux. Vous constaterez à travers cet article l’importance de respecter cette obligation.

Les dangers d’une cheminée ou d’un poêle à bois mal ramoné

D’après les statistiques, la France enregistre un incendie toutes les 2 minutes. Le feu entraîne 460 décès en moyenne par an. Parmi les causes de ce fléau figure le feu de cheminée, dû à un ramonage mal fait ou inexistant.

Le ramonage permet d’éviter un feu de cheminée

Une cheminée ou un poêle à bois qui n’est pas entretenu correctement s’encrasse progressivement. En effet, les cendres de bois, la poussière, la suie et autres débris s’y accumulent. Le chauffage est pourtant très sollicité en hiver. Ces déchets qui se déposent sur les parois s’enflamment assez rapidement permettant au feu de se propager dans le conduit.

A partir de là, il ne faut que quelques secondes pour qu’il se répande dans d’autres parties de la maison. Ces risques d’embrasement sont élevés dans les régions où le vent souffle régulièrement. Il ramène également des particules qui se déposent dans le conduit. C’est le cas dans le sud de la France, où le vent est assez récurrent. Vous avez tout intérêt à faire appel à une entreprise de ramonage sur Carcassonne par exemple, pour nettoyer correctement votre cheminée.

ramonage cheminée

Le risque d’une intoxication par la fumée ou le gaz

L’autre danger qui plane sur les habitants d’un logement à la cheminée encrassée est l’intoxication. Les particules qui y restent s’entassent et finissent par la boucher. La fumée n’a plus d’issue d’évacuation et va être renvoyée dans le logement. Cette fumée contient des gaz très toxiques comme le monoxyde de carbone et l’habitation entière sera envahie en quelques minutes. Ces émanations sont mortelles pour les occupants.

Un bon ramonage permet de faire des économies importantes

Un défaut d’entretien constitue aussi une perte financière considérable. Si un accident survient suite à un ramonage mal fait, l’assurance peut réduire considérablement l’indemnisation. Certaines vont jusqu’à refuser un quelconque paiement. De plus, vous pouvez être privé d’aides lorsqu’une catastrophe se produit. Vous bénéficierez ainsi d’un grand avantage en faisant appel à un professionnel. Vous obtenez l’assurance d’un travail réalisé dans les règles ainsi qu’un certificat de ramonage servant de justificatif auprès des assurances. En cas de sinistre, vous disposerez d’une preuve auprès de votre assureur.

Dans le cas contraire, en cas de sinistre, vous devrez payer tous les frais de travaux nécessaires pour remettre votre maison en état. Si les dommages atteignent d’autres personnes, les victimes ont le droit de vous poursuivre en justice. La loi exige un ramonage une fois par an. Certaines villes et communes en imposent même deux. Le non-respect de cette règle expose à des amendes pouvant aller jusqu’à 450 €. Pourtant, un ramonage coûte en moyenne 50 à 100 € en fonction du type de chauffage. La somme est minime en comparaison de la sanction appliquée.

Économiser grâce au ramonage

En hiver, la cheminée est très sollicitée et fonctionne au maximum. Les dépenses en chauffage connaissent ainsi une hausse. Un ramonage ou un débistrage régulier et bien fait vous permet de profiter d’un meilleur tirage. Cela entraîne une économie importante sur la consommation de combustible, qui est réduite de 7 à 10 %. Enfin, le ramonage assure une longue vie à votre dispositif.


Notez cet article :
L’hiver arrive : pensez au ramonage ! 5.00/5 - 2 votes

Auteur : Julie


Commentaires :




Recevez 3 devis gratuits pour vos travaux :





Rejoignez
la communauté
Planete Travaux

+ de 100 000 membres

+ le kit travaux offert


Vous cherchez des Devis :